info cigaretteelectronique

Question-réponse sur la cigarette électronique

La cigarette électronique est-elle dangereuse ? Ou potentiellement cancérogène ? Le pneumologue Bertrand Dautzenberg, président de l’Office français de prévention du tabagisme (OFT), qui avait remis un rapport à ce sujet au ministère de la Santé, répond aux questions les plus demandées.

Utiliser une cigarette électronique est cent fois moins nocif que fumer.          

Vrai. Le risque cardiaque est probablement plus de cent fois moins élevé avec une cigarette électronique qu’avec le tabac ; tout comme les risques cancérogènes. Si l’irritation bronchique est réduite, l’irritation de la gorge atteint le même niveau. Pour un fumeur, c’est moins dangereux de vapoter. Mais pour un non-fumeur, vapoter n’est pas sans danger !

Les solvants utilisés dans les cigarettes électroniques, en particulier le propylène glycol, sont toxiques.

Faux. Le propylène glycol ou la glycérine sont peu toxiques. Une fois de plus, les craintes sont  plus basées sur un principe de précaution que sur des certitudes.

La cigarette électronique provoque plus de toux et de maux de gorge que le tabac.

Faux. Au niveau de la gorge, il y a un effet irritant différent, mais qui est recherché par les fumeurs :cela se nomme le « hit ». Beaucoup de gros fumeurs qui passent à la cigarette électronique retrouvent l’odorat, ce qui témoigne d’une moindre inflammation dans la partie supérieure du nez. Concernant les bronches, nous n’avons pas encore de données définitives mais les vapoteurs toussent moins.

Lorsqu’on est enceinte, c’est mieux d’utiliser une cigarette électronique.

Faux. Le médecin ne peut pas recommander à une femme enceinte de fumer, même une cigarette électronique. Mais si une patiente fume un paquet par jour et veut passer à la cigarette électronique, on laissera faire en la mettant en garde. Nous n’avons aucun début de données concernant les femmes enceintes et la cigarette électronique, et on ne peut  à 100% exclure qu’elles soient responsables de troubles inconnus chez les bébés. Mais d’un autre côté il est a priori mieux de vapoter pour les femmes enceintes que de fumer.

La cigarette électronique permet au fumeur d’avoir un meilleur teint et une plus belle peau.

Vrai. Dans l’e-cigarette, on ne trouve pas de monoxyde de carbone qui crée une asphyxie de la peau, pas de particules qui la rendent grise. Pour les gros fumeurs, passer à la cigarette électronique fait disparaître le teint gris en quelques semaines

On peut vapoter dans tous les lieux publics.

Faux.  La loi ne parle pas de la cigarette électronique, mais elle interdit toute incitation au tabagisme. Un patron de bar qui place un cendrier dans son établissement peut ainsi être condamné. Si quelqu’un vapote dans son bar, que se passera-t-il ? Il y a un flou dans le texte. Dans certaines administrations et entreprises, il a été décidé de l’interdire, c’est le cas de la RATP et de la SNCF, par exemple. D’autres demandent aux employés de descendre des bureaux pour vapoter. C’est une bonne idée car les vapoteurs  qui font la pause avec les fumeurs poussent les autres à tenter l’arrêt du tabac : au début, vous aurez peut-être un vapoteur et trois fumeurs, avant de passer à quatre vapoteurs au bout de quinze jours !

Quitter la version mobile